Tous les articles par Erwan Le Cornec

Comment ça marche ?

Le fonctionnement est très simple :

Cette Technologie augmente la température extérieure de l’air de + 11 °C à + 40°C suivant le modèle et l’insuffle à l’intérieur de façon autonome.

– Insuffle de l’air filtré et chaud.

– Enlève l’humidité et les mauvaises odeurs.

– Apporte de l’air extérieur neuf et chaud.

– Démarrage du ventilateur automatiquement et en autonomie par un capteur solaire photovoltaïque intégré.

– Pré-chauffe l’air pour un bâtiments privé ou professionnel.

– Contrôle de la température et de la vitesse du ventilateur par régulateur.

– Sans entretien.

http://www.captairsolaire.com/v1/wp-content/uploads/2010/09/Principe-de-fonctionnement.jpg

Une maison saine et accueillante

Une maison saine et accueillante en toute saison.

La plupart des résidences secondaires, mobile-homes et autres lieux de vacances, restent longtemps fermés entre deux séjours, parfois même entre deux saisons.

Un Panneau solaire sur le mur ou sur le toit est une solution simple, très accessible et efficace pour améliorer l’ambiance intérieure, résoudre des problèmes de santé ou simplement améliorer le confort en général. Un Panneau solaire va aérer votre maison sans perte de chaleur et sans dépense d’énergie. Un complément de chauffage gratuit est un plus.

 

 

 

L’énergie solaire

L’énergie solaire est la fraction de l’énergie du rayonnement solaire qui apporte l’énergie thermique et la lumière parvenant sur la surface de la Terre, après filtrage par l’atmosphère terrestre.

Sur Terre, l’énergie solaire est à l’origine du cycle de l’eau, du vent et de la photosynthèse réalisée par le règne végétal, dont dépend le règne animal via les chaînes alimentaires. Le Soleil est à l’origine de la plupart des énergies sur Terre à l’exception de l’énergie nucléaire et de la géothermie profonde.

Les sources d’énergie issues indirectement de l’énergie solaire sont notamment : l’énergie hydraulique, dérivée de l’énergie cinétique de l’eau dont le cycle dépend du Soleil, l’énergie marémotrice issue principalement de l’effet des forces de gravitation de la Lune et plus faiblement de celle du Soleil et dépendant d’autres paramètres tels que la géographie des côtes. Il y a également l’énergie éolienne provenant de l’énergie cinétique du vent lié au Soleil, à la rotation de la Terre et à l’effet Coriolis, l’énergie hydrolienne et l’énergie des vagues liées aux mouvements des océans et des cours d’eau, le bois énergie et l’énergie de la biomasse ainsi que la géothermie de très basse température, provenant des couches superficielles du sol réchauffées par le Soleil. On peut ajouter les énergies fossiles provenant de matières organiques créées par photosynthèse (charbon, pétrole, gaz naturel…) auxquelles s’ajoute l’énergie biochimique de la matière organique vivante.

Cet article traite de l’énergie produite par l’homme en captant le rayonnement émis par le Soleil, principalement sous forme électrique ou thermique. C’est l’une des principales formes d’énergies renouvelables.

Source : Wikipedia

 

AEROSOLAR, capteur solaire aéro-thermique

Le capteur solaire à air permet de faire des économies d’énergie significatives.

AEROSOLAR , une entreprise bretonne, est présente sur ce secteur.
L’idée est très simple : se servir de l’énergie solaire pour chauffer de l’air et l’insuffler dans une habitation.  un panneau muni d’une entrée et d’une sortie d’air est installée dans une zone ensoleillée sur le toit d’une maison, un mur ou au sol. La face de celle-ci laisse passer les rayons du soleil , alors que l’intérieur est recouvert d’une surface absorbante qui limite la réverbération des rayons du soleil. C’est le principe de la serre mais poussé à l’extrême. Sous l’absorbeur, l’air traverse le capteur et s’y réchauffe.

Principe de fonctionnement rayonnement-effet-serre

Aerosolar propose deux types d’installations : Star Sun 1 et Star Sun 2, Sensiblement identiques, Le premier est d’une surface d’environ 2M² le second 3M².

Le capteur est relié à un boitier de commande régulateur afin d’automatiser son fonctionnement, ce dernier régule le ventilateur qui permet de faire entrer l’air ou non dans la maison.

Appartement situé en Morbihan

installation-piloteSurface de l’appartement : 50 M²

 

Diagrammes de Températures observées à la sortie de la bouche de ventilation :pano-S03-02-2010web

Diagrammes de Températures observées à l’extérieur de l’habitation:

pano2-S03-02-2010web

Lors du fonctionnement de la ventilation solaire, l’apport solaire quand il est suffisamment abondant  permet d’équilibrer puis de remplacer le moyen de chauffage en place en satisfaisant la sonde d’ambiance en peu de temps.

Lorsque le ciel est voilé ou nuageux, le Régulateur thermique Optimise le fonctionnement du système solaire.

L’intérêt principal des Systèmes Aerosolar est de ventiler et d’insuffler de l’air neuf chauffé et asséché de façon automatisé et optimisant le rayonnement solaire.

En journée, le système Aerosolar prendra le pas sur le chauffage traditionnel qu’il soit électrique, gaz ou fioul .

Le soir lorsque l’ensoleillement n’est plus le régulateur du chauffage traditionnel reprend le relais jusqu’à la période nouvelle de soleil.

Chauffage par effet de serre

effet_serre_small

Une serre est une partie de l’atmosphère que l’on a isolée du reste de l’atmosphère terrestre par des parois en verre. C’est la définition physique d’une serre. En bioclimatologie (étude des influences climatiques sur la vie), on parle aussi d’atmosphère contrôlée.
Mais un bureau, une véranda, une maison, une usine, constituent aussi des atmosphères (plus ou moins mal) contrôlées.
Nous avons donc des « effets de serre » dans ce type de bâtiment dans la mesure où, comme dans la serre, ils sont faits en tout ou partie avec des matériaux transparents.

Le verre, le polycarbonate, le plexiglas, ont l’inconvénient d’être traversés par les Infrarouges solaires. Les infrarouges solaires sont les rayons du soleil qui apportent la majeure partie de l’énergie solaire. En effet ce sont eux qui provoquent l’élévation de température des matières qui les reçoivent et les absorbent.
Les infrarouges solaires pénètrent dans les maisons ou les bureaux par les fenêtres ou les toitures translucides. Ils vont être absorbés par les différentes matières qu’ils vont rencontrer : le tissu des stores intérieurs ou, s’il n’y a pas de stores ou de fermetures, ils vont être absorbés par les murs intérieurs, le mobilier ou le plancher de la pièce qui reçoivent directement le rayonnement solaire. C’est ainsi que l’air contenu dans la pièce, c’est-à-dire l’atmosphère contrôlée, va s’échauffer.
Cet air qui s’échauffe ainsi ne peut se diluer avec le reste de l’atmosphère terrestre, car il est prisonnier à l’intérieur de l’enveloppe close que constitue la serre. A moins bien sur, qu’on ouvre les fenêtres et qu’on crée des courants d’air ce qui, par convection, va permettre à l’air chaud de s’échapper et de se diluer dans l’atmosphère terrestre.  Dans le cas contraire où il n’y pas d’aération (cas de figure représenté par le dessin ci-dessus) cet air va s’échauffer de plus en plus en provoquant une élévation de température dans la serre. C’est ainsi qu’on obtient une température beaucoup plus importante à l’intérieur qu’à l’extérieur.